RÉCUPÉRATION DE L’EAU DE PLUIE

Une application simple, avec une productivité non négligeable

La pluie représente dans la nature une ressource en eau importante, et bien souvent sous-exploitée. La meilleure façon d’optimiser cette ressource naturelle est de capter l’eau de pluie et de la mettre en réserve dans des conteneurs afin d’en différer l’usage.

Selon des statistiques récentes, l’empreinte ‘eau’ d’une famille de quatre personnes varie entre 150 et 200 m3 d’eau par an, pour un ménage entièrement équipé de lave-linge, bains et douches, etc. : soit une moyenne de 50 m3 d’eau par an et par personne.

En outre, les Nations-Unies ont pu établir que les besoins humains ‘minimum’ par personne tournaient autour de 50 litres d’eau par jour, et 18 m3 par an environ.

Si l’on calcule le potentiel de collecte d’eau comme suit :

Surface de collecte * 0.7 *Moyenne annuelle des précipitations = total du bassin de collecte

En Sierra Leone, où la pluviométrie est en moyenne de 5000 mm par an, si l’on se rapporte à une surface de collecte de 100 m2, le total d’eau collectée serait alors de 560 m3 par an, soit une quantité suffisante pour satisfaire les besoins journaliers de 31 personnes, à raison d’une consommation moyenne de 50 litres par jour et par habitant.

Ce système de récupération de l’eau de pluie nécessite peu d’entretien, et les indices OPEX/CAPEX sont également faibles.

Rain Harvesting

 

AWSE recommande un nettoyage biannuel du filtre ainsi que de l’équipement de purification de l’eau. Notre entreprise s’engage donc fortement vers le principe de la récupération d’eau de pluie, car elle représente une excellente solution durable pour la production d’eau potable en Afrique et en zones arides ou défavorisées, puisque ces projets sont en fait peu coûteux, et génèrent des dépenses d’exploitation assez modestes, avec cependant un fort potentiel d’eau disponible pour les populations.

CONTACTEZ-NOUS pour une offre personnalisée ainsi que pour toute consultation sur ces sujets.